Les souliers rouges

Une féerie musicale pour toute la famille

Adaptation libre du célèbre conte d’Andersen, ce spectacle enchanteur reprend vie sur notre scène pour vous transporter dans un monde romanesque où l’amour, la danse et la gloire se mêlent dans une histoire touchante.

Isabelle, une jeune fille au cœur pur, monte à Paris pour réaliser son rêve de devenir danseuse étoile. Victor, un chorégraphe réputé, décide de monter le ballet maudit Les Souliers rouges. La légende veut que le diable hante les couloirs de l’Opéra et qu’il y aurait caché une paire de chaussons magiques qui portent en eux un piège : « Celle qui les chaussera connaîtra la renommée mais devra renoncer à l’amour, sinon la malédiction sera terrible. »

Victor et la danseuse ne vivront pas le succès si facilement : l’amour d’un jeune journaliste, Ben, mettra Isabelle à l’épreuve, la forçant à choisir entre l’amour et la danse. Ce spectacle envoûtant, créé par Marc Lavoine et Fabrice Aboulker, mêle chansons originales et danse classique et met en scène trois jeunes chanteurs talentueux révélés par des émissions télévisées et les réseaux sociaux : Guilhem Valayé et Benjamin Siksou. Danseurs classiques et chanteurs s’unissent pour vous offrir une performance époustouflante.

Les Souliers rouges est un conte qui parle de la vie, de nos choix et de nos renoncements, une histoire qui résonne avec les rêves, les valeurs et les principes qui nous tiennent à cœur, une féérie musicale à vivre en famille.

L'équipe artistique

Fabrice ABOULKER

Compositeur

Premier job chez Barclay à 17 ans, c’est là qu’il rencontre Marc Lavoine. Pendant des années, le binôme enchaîne les succès : “Elle a les yeux Revolver”, “Qu’est-ce que t’es belle”, “Paris”, etc.
En 2000, il crée avec Thibaut Chatel, Frédéric Doll et Alain Lanty la comédie musicale “Les milles et une vies d’Ali Baba”. Puis en 2011, “Excalibur, la légende du roi Arthur”, un spectacle son et lumière joué au Stade de France.
Valérie Guignabodet lui ouvre les portes de la fiction avec “Mariages!” joué par Mathilde Seigner et Jean Dujardin jusqu’à la série “Sam” sur Tf1 (2016).
En 2015, il compose la bande originale de “Arletty, une passion coupable” réalisé par Arnaud Sélignac, avec Laetitia Casta et Marie-Josée Croze. En 2016, “Box 27” avec Zabou Breitman et Eric Elmosnino, réalisé par Arnaud Sélignac, primé au festival de la Rochelle 2016.
En 2013, Fabrice Aboulker écrit la musique du long métrage d’animation “Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill” de Marc Boréal et Thibaut Chatel, primé au festival d’Annecy.
En 2018, il compose le nouvel album de Marc Lavoine, “Je reviens à toi” .
Et c’est en 2023 qu’il sort son album instrumental “Je me souviendrai de vous”, disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Marc LAVOINE

Auteur

Aux éditions de Gilbert Bécaud, c’est là qu’il rencontre la productrice Florence Aboulker qui lui conseille d’aller voir son fils, directeur artistique de la maison de disques Barclay, Fabrice Aboulker. Ensemble ils créeront leurs plus gros succès “Pour une béguine avec toi”, “Elle a les yeux revolver”, “Le Parking des Anges”.
Le chanteur de variété aspire à d’autres aventures. Le cinéma : “L’homme de la Riviera”, “Le coeur des hommes”, “Crossing lines”, etc. Le spectacle musical “Cabaret”. Quelques duos avec des femmes : la comédienne Claire Keim sur “Je ne veux qu’elle”, la chanteuse sicilienne Christina Marocco sur “J’ai tout oublié”, Françoise Hardy sur “Chère amie”. On le connait chanteur et acteur.
Il se révèle en véritable écrivain avec la parution en janvier 2015 de “L’Homme qui ment”, un récit autour de la figure de son père.

Jérémie LIPPMANN

Metteur en scène

Après le Cours Florent et l’école du cirque, Jérémie est admis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, avec Catherine Hiegel et Daniel Mesguich pour professeurs.
Il joue ensuite dans plusieurs pièces de théâtre, ainsi que pour le cinéma et la télévision, puis il se lance à corps perdu dans la mise en scène. En quelques années, Jérémie est devenu un metteur en scène incontournable dans le paysage français, dont le travail est même récompensé par deux Molières en 2015 pour La Vénus à la fourrure.
Que ce soit pour le théâtre, avec notamment Nathalie Baye, Marie Gillain, Emmanuelle Bercot, Joey Starr, Lina el Arabi, Olivier Marchal ou encore Niels Arestrup, ou la scène musicale sur les spectacles de Christophe, Thomas Dutronc, NTM, et dernièrement M, Jérémie surprend.
Autodidacte, il a appris à casser les codes de la scénographie traditionnelle pour s’approprier une fantaisie au service de son propos.
Il se décrit lui-même comme un “ouvrier du spectacle”, qui n’instaure aucune limite à son imagination.

Tamara FERNANDO

Chorégraphe

Tamara Fernando est une danseuse chorégraphe au parcours éclectique. Après une formation au conservatoire d’Avignon, Tamara intègre des compagnies telles que le Ballet National de Marseille, Ballet Basel où elle dansera les œuvres de Richard Wherlock, Jiri Kylian, Nacho Duato, William Forsythe, Frédéric Flamand entre autre. Elle dansera également dans la compagnie de Blanca Li ou encore Georges Momboye pour la création du Sacre du printemps.
La télévision n’est pas en reste puisque Tamara participe à de nombreux plateaux en France et à l’étranger, notamment pour le talent show italien : Amici.
Elle collabore avec de nombreux artistes tels que Stromae, la chorégraphe Marion Motin, Prince (pour le Grand Journal), ou encore Mika. En parallèle de sa carrière de danseuse, Tamara suit une formation de comédienne au studio Pygmalion. Nous pouvons la voir dans des films comme Nine de Rob Marshall, des films d’Alain Chabat ou encore au théâtre jouant sur les planches du Café de la Gare, du Trévise et la Comédie de Paris.
Tamara sera amenée à participer à des comédies musicales, dont notamment Mozart l’Opéra Rock mis en scène par Olivier Dahan, ou encore 1789 les amants de la Bastille.
Ce parcours éclectique donne une singularité au travail chorégraphique de Tamara.

Damien ROCHE

Directeur musical

Damien Roche est un pianiste, percussionniste, compositeur, arrangeur pianiste et clavier, il accompagne de nombreux artistes (N.Croisille, L.Voulzy,…) et notamment le Francis Lai Orchestra avec lequel, il fera en 1997, sa première direction musicale et les arrangements pour une tournée en Corée.
En 2004, il est directeur musical et arrangeur sur “Le Paris d’Aziz et Mamadou” d’Alain Marcel à l’Opéra Bastille. En 2009, il est pianiste et arrangeur dans l’Opéra de Sarah, pièce pour un pianiste et un comédien d’Alain Marcel, et obtient le Molière du meilleur spectacle musical. En 2010, il est directeur musical et arrangeur-orchestrateur d’un disque avec et autour de Francis Lai pour le Japon.
En 2018, il travaille pour Eric Serra sur le ciné concert du Grand Bleu.
Depuis 2006, il collabore avec Fabrice Aboulker en tant qu’arrangeur et orchestrateur sur de nombreuses bandes originales (Arletty, Box27,…) et le spectacle Excalibur au stade de France. A ses côtés depuis les débuts de la création des Souliers Rouges, il se voit confier la direction musicale du spectacle.

Jean-Daniel VUILLERMOZ

Création costumes

Jean-Daniel Vuillermoz est diplômé de l’école de spectacle de la rue Blanche (E.N.S.A.T.T.). Il reçoit en 2011 le Molière des meilleurs costumes pour la pièce Henri IV de Daniel Colas avec Jean-François Balmer. En 2001 le César des meilleurs costumes pour le film Saint-Cyr de Patricia Mazuy avec Isabelle Huppert.
Il est nommé aux César 2008 pour les costumes de Jacquou le croquant de Laurent Boutonnat, en 2015 pour le Molière de la Création Visuelle pour la pièce Le Système d’Antoine Rault, mise en scène de Didier Long et en 2016 pour Un certain Charles Spencer Chaplin de Daniel Colas. En 2019 il reçoit le prix Gascon-Roux du Théâtre du Nouveau Monde à Montréal pour la conception des costumes de Britanicus.
Il fait une carrière prestigieuse de créateur de costumes où il enchaîne de beaux projets cinématographiques : Saint-Cyr, Jacquou le Croquant, Contre-Enquête, La nouvelle guerre des boutons, Rien à déclarer, AO le dernier Neandertal, Oscar et la Dame Rose, Le passé, l’Outsider, Let’s Dance.
Il a dessiné les costumes pour plus de cent pièces de théâtre et est l’un des rares à se partager entre le théâtre public et le théâtre privé.
Touche à tout, il aime la création de spectacles musicaux qui vont de l’opéra aux comédies musicales dont Carmen mise en scène par Yves Beaunesne à l’Opéra de Paris, Robin des bois avec M.Pokora au Palais des congrès, Résiste de France Gall au Palais des Sports, Oliver Twist à la salle Gaveau de Ladislas Chollat et Les Choristes de Christophe Barratier aux Folies Bergère.

Emmanuelle FAVRE

Scénographie

Après l’obtention d’un diplôme de scénographie, Emmanuelle crée des décors pour de nombreuses productions d’opéras dans le monde entier : Werther au New National Theatre Tokyo, Pelleas et Melisande à La Scala de Milan, Samson et Dalila au Mariinsky de St. Petersburg, Manon opera house Hong Kong, Aida et Tosca au festival de Masada lsrael, La Cenerentola Festival Spoleto aux Etats-Unis, plusieurs productions de la Bohème à Séoul, Betedine au Liban, Sferisterio à Macerata, Le Revenant au Théâtre Zarzuela de Madrid, The Blue Daube NNT Pékin, Nabucco au Staduim de Bâle en Suisse, Canterina à l’opéra de Lausanne, Der Schauspieldirektor à Bilbao, Carmen à l’opéra National de Slovénie, Le dernier jour d’un condamné, La Bohème, Carmen en Hongrie, Falstaff et il Trittico à l’opéra National de Croatie.
En France elle crée les décors pour le Cid à l’opéra Garnier, Tosca, DerFliegen de Holländer, Aida, Roméo et Juliette, Otello, La Bohème, Faust, Carmen, Madame Butterfly, Rigoletto aux Chorégies d’Orange, Viva l’Opéra à l’Opéra Comique, Thiais, capuleti e montecchi, Tosca à l’opéra d’Avignon, il cappello di paglia di Firenze, Die Zauberflote au Théâtre du Capitole, les Mousquetaires au couvent, La vie Parisienne à l’opéra de Nice, Elektra, Cléopatre, Otello, Bérénice à l’opéra de Marseille, La Veuve Joyeuse et Don Carlo à Bordeaux.
Pour le théâtre, elle crée le décor de Tout.
Emmanuelle, crée aussi les décors des concerts et spectacles musicaux suivant : Jésus au Palais des Sports, Priscilla folle du désert au Casino de Paris, le MuglerFoliesshowau Comedia, la tournée Rester Vivant de Johnny Hallyday, Matt Pokora, Kendji Girac, Marc Lavoine, Michel Sardou, POP Bercy, Yannick Noa, Circus, Booba et Mylène Farmer en 2019 à la U Arena.

DATES

Samedi 13 janvier 2024
Annecy – Théâtre Bonlieu

Samedi 20 janvier 2024
Tours – Palais des Congrès | RÉSERVER

Dimanche 21 janvier 2024
Poitiers – Futuroscope | RÉSERVER

Samedi 27 janvier 2024
Béziers – Zinga Zanga | RÉSERVER

Dimanche 28 janvier 2024
Bordeaux – Le Femina  |RÉSERVER

Du 9 au 11 février 2024
Paris – Salle Pleyel | réserver

Samedi 17 février 2024
Roubaix – Le Colisée | RÉSERVER